Plongez au cœur du monde fabuleux d'Alice au pays des Merveilles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Dim 22 Nov - 23:31

ALICE NEEDS TO KNOW YOUR NAME



    LILY DONALDSON
      ATHENAIS VALENTINA GORDON

      dit(e) La Duchesse.

      "Citation"



    ALICE WANTS YOU TO TELL HER A STORY ABOUT YOURSELF


      Allongez-vous sur le divan. Là, détendez-vous. La petite Alice s'installe face à vous, toute ouïe. En une trentaine de lignes minimum, faites le récit d'une anecdote particulièrement marquante dans la vie de votre personnage. Profitez-en pour dévoiler subtilement quelques traits de caractères de votre personnage, ses lubies, ses fantasmes. Vous êtes tout à fait libres d'incorporer de la musiques, des images, des citations et tout un tas de bazar trouvé au hasard de vos vagabondages. La reine de cœur ramasse les copies à la fin de l'heure.


      Quel accueil mon cœur, quel accueil ! Ce divan est d’un confortable, tu ne peux pas savoir à quel point. A moins que le tien ne le soit plus encore. Tu permets que je vérifie un instant ? Merci, merci. Parce que vois-tu, ma poupée, me contredire est la dernière des choses à faire. Les autres ont beau se moquer de moi, rira bien qui rira le dernier, vois-tu ? Je suis une aristocrate, ma chère. Une pure et dure. Pour tout t’avouer, j’aurai dû être Reine à la place de la Reine. Elle se complait à couper des têtes mais diantre ! Ce n’est pas cela qui va faire taire les gens, non, pas cela. Sans aucun doute, la manière la plus radicale est de les faire fumer … encore et encore jusqu’à ce qu’ils meurent. Bon, je t’accorde que le résultat est le même … ceci apporte juste un peu plus de distraction. D’ailleurs, permets-tu que tu fumes ? Oui, bien sûr que tu me le permets. On me permet tout, à moi, sauf l’entrée de la résidence. Mais cela ne saurait tarder, je te le promets. Ceci dit, je n’ai rien à ne promettre, rassures-toi. D’ailleurs, je n’ai rien à t’assurer ni pour te rassurer. Cesse juste de m’interrompre ou je n’arriverai jamais à débuter mon récit. Ce n’est pas comme si je tentais de gagner du temps parce que je n’ai aucune idée de ce qui pourrait plaire à une petite fille de ton âge. Soit-dit en passant, je m’en fou totalement de ton petit être. Mais comme je proviens de ton imagination, il faut bien que je te satisfasse, n’est-ce pas ? Mais tu n’as pas intérêt à répéter ceci aux autres habitants, ou sinon, j’imiterai la Reine. Et il serait bien triste que tu n’ais plus toute ta tête.

      Commençons donc. C’était le jour du carnaval. Tu me diras bien sûr que le carnaval, avec Sylbao, c’est tous les jours. Non, il ne faut pas le croire, pas avec elle. Parce que, ceci dit, c’est effectivement tous les jours. Et ne me dis pas que je me répète ou cette histoire se termine ici. Le jour du carnaval donc. Je marchai tranquillement dans la rue en direction du palais lorsqu’une petite voix m’interpella. Lentement, je me retournai, mais il n’y avait rien à faire. Il n’y avait personne. Humains, animaux ou autres créatures même si entre nous, je ne sais pas si je puis me qualifier d’humaine. J’étais donc là, seule, à la recherche d’un bruit qui semblait s’être aussitôt évanoui dans l’air. Si ça se trouve même, après réflexion, c’est le mouvement du vent qui, s’éclatant entre les branches des arbres, avait réussi à reproduire une voix. Mais pour le coup, cette interpellation sans suite m’énerva. Je déteste être dérangée pour un rien. En fait, je n’ai pas à être dérangée. Mince, j’ai des origines royales de mon arrière-arrière grand père et voilà comment on me traite ! Impensable. Impensable. Mais pourtant, même si cette action peut être envisagée par l’esprit, elle ne devrait pas se faire. C’est mesquin. Moqueur. Maladroit. Tout comme toi avec tes petites remarques indiscrètes mais passons, ceci n’est pas la question. Je continuais alors ma promenade lorsque de nouveaux petits rires cristallins se firent de nouveau entendre. Le pire, c’est que je jurai connaître cette fois. Mais de là à l’attribuer à Lysandre, Domitille ou Viridiana, je ne saurai te dire. Qui est Viridiana ? Ta mémoire te fait défaut ma jeune enfant, ce qui n’est pas forcément mon cas. Ce qui ne l’est pas du tout. Cette jeune fille est la première personne de ce monde que tu as rencontré. Tu la reconnais entre mille, c’est clair. Elle est toujours là à courir dans un sens, à repartir dans l’autre. Elle est toujours là à dire « Oh mon dieu, je suis en retard, je suis en retard ». Elle ne s’arrête jamais, ne me regarde jamais. Quoique… je vais te raconter une petite anecdote. Elle passait auprès de moi, son éternelle phrase au bord des lèvres. J’avais entendu quelques jours auparavant qu’elle ne disait jamais non alors, j’ai voulu tenter une petite expérience. Je lui ai mandé de me rejoindre immédiatement dans mon habitation afin de prendre le thé avec moi. C’était un ordre, elle n’a pas bronché et voilà qu’elle se retrouvait auprès de moi à siroter son breuvage chaud. Elle aurait pu être d’une compagnie intéressante si elle n’était pas sans cesse là à répéter cette horrible phrase. Aussitôt aspirée, le thé, elle s’est remise sur patte afin de reprendre sa course. Mais je n’en avais pas décidé ainsi et lorsque je décide, on m’obéit. S’ensuivirent alors d’autres ordres qu’elle continuait de faire. Hilarante la petite surtout qu’elle venait de plus en plus rouge à mesure que le temps défilait. Ceci dit, j’avais tellement peur qu’elle ne finisse par s’évanouir que je la laissais partir. Et jamais, Ô grand jamais, je ne l’ai jamais vu détaler aussi vite. C’était, spectaculaire, incroyable, magique. Mais entre nous, c’est bien ce qu’il faut pour distraire une personne de mon rang, n’est-ce pas ? Elle est donc repartie à vive allure en direction de la forêt. D’un côté, pour la traverser sans encombre, il faut bien. Elle fiche littéralement la trouille. Quand tu t’y balades, tu fais des rencontres pour le moins étranges. Perturbantes. Dangereuses. Ce n’est pas un endroit pour moi si aucun garde du corps ne m’accompagne. Malheureusement, je n’en ai plus, des gardes du corps. Licenciés, congédiés, inefficaces. Conseils d’amis, fais attention à Zéphir si tu t’y rends seule. Tu risques d’avoir de mauvaises surprises, très mauvaises. Surtout s’il se trouve avec Elzear. En ce cas, enfuis-toi. Cours. Le plus loin possible. Ils vont t’embrouiller, te mélanger les pinceaux et te forcer à croire des choses que tu n’es pas obligé de croire. Même si, au final, tu pourras toujours penser à quelque chose sans forcément y croire. Une nuance ? Bien sûr qu’il y a une nuance ! Que crois-tu chère petite ? Que nous sommes des êtres auxquels in ne faut pas mieux se coller ? Tu n’as pas tout à fait tord en ce cas, ni tout à fait raison. Même si, entre nous, je vais t’apprendre une petite chose : j’ai toujours raison, même quand j’ai tord. Retiens bien la leçon, mon enfant, retiens bien. Ou alors, quelque chose de terrible pourrait t’arriver. Et cesse de me regarder avec ces grands-yeux, veux-tu ? Bien sûr que tu le veux alors dépêche toi d’avoir un visage acceptable. Oui, acceptable, tout à fait. Et ferme aussi cette bouche, tu risques d’avaler trop de poussière. Et la poussière, dans le coin, elle n’est pas forcément bonne pour toi. Les gens fument dans le coin et le narguilé se sent un peu partout. Tu risques de t’embrouiller les neurones même si, entre nous, je suppose que c’est déjà le cas. Sinon, tu ne passerais pas ton temps à venir nous rejoindre, vois-tu ? Non, bien sûr que tu ne vois pas. Bien sûr. La bêtise s’est emparée de moi un instant. Un court, très court instant. Ne va pas croire que je suis idiote, loin de là. Et surtout, ne pas le penser à haute voix. Le premier qui me fait cela aura affaire à moi. Je suis patiente, vois-tu, très patiente. Mais il faut savoir mettre un frein, stopper chaque tentative avec qu’elle ne prenne le jour. Alors, je bloque tout avant que cela n’arrive. Prévention, prévention. Tu verras cela quand tu seras plus grande. Ou en étais-je alors ? A oui, merci bien, cette voix sur le chemin. Je t’avouerai que je ne me souviens même plus de ce que je voulais te raconter. Ceci ne devait pas avoir grande importance. Dans tous les cas, moins d’importance que ma personne, vois-tu ? En auquel cas je t’aurais raconté une merveilleuse histoire. Mais tout ceci me gonfle. Je ne suis pas une gardienne d’enfants. Comment appelle-t-on cela, déjà ? Une « baby-sitter » ? Oui, ce doit être cela. Je ne suis pas une baby-sitter. Je n’ai pas la patience d’être là et de m’exclamer avec des « Oh » et des « Ah » que l’enfant est prodigieux. Je m’en moque. Il ne m’arrivera pas à la cheville. Comment cela « et pourquoi pas ? ». Fais attention à ce que tu dis, jeune fille. Comment cela « tu dis et fais ce que tu veux », hein, comment cela ? Je suis une aristocrate ma belle, une a-ris-to-cra-te. Et je fais ce que je veux, avec qui je veux, et quand je veux. Que cela t’en déplaise. Et arrête de rigoler comme une idiote. Il n’y a rien d’amusant dans cette histoire exceptée ton comportement de jeune-petite-arrogante-prétentieuse. D’accord ? Alors, sors de là. Tout de suite. Sors de là. Tu ne veux pas comprendre ? Soit. Dégage de là. Je ne suis pas polie ? Et alors ? Je suis dans ton sofa ? Mais bien sûr que non, mon trésor. Il est à moi depuis voilà bientôt cinq secondes. Alors, sors de là. Il n’y a plus rien à voir. Plus d’histoire à raconter. Entre nous, elle n’a même pas débuté.



    ALICE WANTS TO KNOW THE REAL YOU


    Et derrière le masque, qui se cache ?
      PSEUDO : Zaw
      AGE : 19 ans
      COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM : Hu, je m'étais inscrite sous Lysandre et je n'ai jamais posté ma fiche --'
      COMMENTAIRE ? : Han, j'aime. ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Rosemary Cartwright
HEARTQUEEN; OFF WITH YOUR HEAD !

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Dim 22 Nov - 23:41

    Alors re bienvenue parmi nous très chère ! I love you
    Je dois dire que j'aime beaucoup ta fiche, elle colle parfaitement au personnage : LA PESTE quoi. En plus t'as de la chance, ton mec est déjà là. (:

    Notre première violette, ça se fête ! Validée jeune fille. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whiterabbit.bbactif.com
Yliès Luka Esquire
Le Dodo.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Dim 22 Nov - 23:43

Oh oui du violet.
Bienvenue Athénaïs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domitille U. MacLeod
La Petite Huitre.
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 22
Localisation : derrière toi... BOUH!

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Dim 22 Nov - 23:44



    BIENVENUE!
    Ha cette chère Athénaïs.
    Notre Yliès va être content (ou pas)
    Mais il te faudra te battre avec des moutons...
    Bon quoi qu'il en soit, tu as droit à un cadeau de bienvenue.
    Grâce à ma frumieuse Lysandre, je puis t'offrir un thé délicieusement psychédélique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Dim 22 Nov - 23:55

    Et oui, il faut croire que cette petite peste m'a finalement plus inspirée que l'autre petite fumeuse. Ceci dit, merci beaucoup pour l'accueil I love you

    Mais quelle est donc cette histoire de mouton, puis-je savoir ? Et passe donc moi ce thé pendant que tu me contes cette magnifique histoire, adorable huître. (Je suppose que je vais devoir lire deux trois trucs dans le flood)
Revenir en haut Aller en bas
Elzear J. Sorensen
Le Chapelier Toqué.
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27
Localisation : Perdu Dans Ses Tasses En Ebulition

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Lun 23 Nov - 0:10

    Quel beau surnom, duchesse, quoi de plus beau =3
    Ravi de faire ta connaissance chère amie, je te souhaite la re-bienvenue parmi les aliénés Very Happy
    Fais comme chez toi, je pense que tu l'es déjà...
    Je t'offre un peu de thé et un pâtisserie fera l'affaire pour tes papilles
    I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghosts-of-salem.1fr1.net/index.htm
Narcisse Lutwidge
Valet de Pique; Veux-tu jouer avec moi?
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 29
Localisation : Dans un bosquet feuillu, au détour d'une rue.

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Lun 23 Nov - 1:12

    Bienvenue parmi nous chère duchesse : D

_________________
[list]
[list]
[*] Narcisse Lutwidge.

Je ne fais pas cela par vice, juste pour avoir du plaisir.

[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre C. Jefferson
La Chenille au Narguilé.
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 22/11/2009
Localisation : Glissée derrière l'arbre que tu vois là

MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Lun 23 Nov - 8:13

    Tiens, tiens, mais qui voilà..
    La fumeuse te salue et en profite pour te faire ingurgiter quelques nouveautés... destinées à te faire descendre de ton piedestal. Évidemment ça ne marche pas, quel dommage ! La chenille en est toute offusquée, mais te souhaite tout de même la très bienvenue ! (comment ça tu étais là avant moi ? roh c'est un détail)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   Lun 23 Nov - 20:47

    Et oui, duchesse. Surnom magnifique qui n'est pourtant que le plus petit reflet de ma véritable nature. C'est triste, vous dis-je, c'est triste. Ceci dit, j'accepte avec les bras grands ouverts thé, pâtisserie et nouveautés (ca fait moins de choses à acheter)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Athénaïs ▬ Non, je ne m'énerve pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et les athéniens s'atteignirent...! ~ Pv Luc
» Mieux comprendre le manga à Athée sur Cher
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Traité d'athéisme
» Colisée - L'armée d'Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHITE RABBIT :: and if you go chasing rabbits :: 
CUP OF TEA ?
 :: 
COME IN !
-
Sauter vers: